Appeltaart d'Amsterdam

 Cette appeltaart (ou apple pie) est une spécialité réputée que l'on retrouve dans certains cafés d'Amsterdam.

Je me souviens avoir marché près d'une heure dans la ville, simplement pour déguster cette spécialité au café Winkel..

Bien sur, celle que je vous présente ici n'est pas la vrai, mais elle s'en rapproche !



Ingrédients pour 6 à 8 personnes :


pour la pâte :

- 300 g de farine

-150 g de beurre

- 1 oeuf

- 80 g de sucre roux

- sel


Pour la garniture :

- 8 pommes (1,2 kg)

- le jus d'un demi citron

- 70 g de sucre roux

- 40 g de raisins secs

- 2 cuillères à café de cannelle en poudre


pour dorer la pâte :

- 1 oeuf

- sucre




Préparer la garniture :


Peler et couper les pommes en gros dés. 

Faire revenir les pommes dans une poêle avec un fond de beurre, quelques minutes.

Puis ajouter les autres ingrédients (jus du citron, sucre, raisins secs et cannelle) et bien mélanger le tout. 

Réserver.





Préparer la pâte :

Dans un saladier, mélanger le beurre avec le sucre.
Ajouter la farine puis l'oeuf.

Séparer la pâte obtenue, de façon à obtenir une boule de 2/3 pour le fond de tarte et une boule d'1/3 pour le dessus de la tarte.


Etaler les 2/3 de la pâte dans un moule à charnière profond (de 18 à 20 cm de diamètre) recouvert de papier cuisson ou beurré et fariné.

La pâte est relativement molle, on peut donc s'aider de ses doigts pour bien répartir la pâte au fond du moule ainsi que sur les bords.


Ajouter les pommes en les tassant bien.


Etaler le 1/3 de pâte restant et le placer sur les pommes.

Bien coller les bords de façon à sceller les deux pâtes.

Badigeonner le dessus avec l'oeuf battu et saupoudrer de sucre.


Faire cuire au four préchauffé à 160 °C pendant 40 minutes.

Laisser refroidir avant de démouler.


La tourte peut être lègèrement réchauffée avant d'être servie.


2 commentaires:

  1. C'est tout à fait le genre de recettes qui va se retrouver au menu d'ici quelques semaines... La belle saison des pommes approche... Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  2. Ohhhhhhh... Voilà une bien sympathique gourmandise...

    RépondreSupprimer

 

Archives du blog